Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

Dans le cadre de la nouvelle politique du Gouvernement en matière d’infrastructures et de transports ferroviaires, la construction et la réhabilitation d’un réseau dense et structurant de chemins de fer, destiné à un maillage optimal du Sénégal en harmonie avec la politique d’aménagement du territoire national, constitue une priorité.

C’est ainsi qu’en concertation avec les autorités du Mali, la réhabilitation du chemin de fer Dakar-Bamako a été décidée. Les deux Etats ont résilié la concession des activités ferroviaires sur le chemin de fer Dakar-Bamako faite à la société TRANSRAIL SA. Ceci a permis de signer avec une entreprise chinoise un contrat commercial. Par ailleurs, l’Agence Nationale des Chemins de Fer diligente les études relatives à la construction d’une nouvelle ligne de chemin de fer à écartement standard entre Dakar-Tambacounda avec un port sec à Tambacounda

Enfin, le Train Express Régional (TER) à écartement standard, de Dakar à l’Aéroport International Blaise Diagne est le projet phare de la politique ferroviaire du chef de l’Etat. Il sera le premier train à traction électrique en Afrique de l’Ouest, avec une vitesse moyenne de 160 km/heure. Outre la desserte de l’Aéroport AIBD, le TER va largement contribuer à la mobilité urbaine, surtout au niveau de la banlieue de Dakar. Les travaux ont démarré, pour un linéaire de 36 km et un coût global du projet estimé à 500 milliards FCFA environ.

Globalement, le programme de réalisation d’infrastructures ferroviaires porte sur près de 3000 km.

VISION DE DEVELOPPEMENT DU CHEMIN DE FER AU SENEGAL

UN PROGRAMME DE DIX PROJETS

 

1- CONSTRUCTION DU TRAIN EXPRESS REGIONAL DAKAR‐AEROPORT INTERNATIONAL BLAISE DIAGNE DE DIASS ;

2- REHABILITATION DE LA LIGNE EXISTANTE DAKAR‐BAMAKO PAR LE NORD ;

3- CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE LIGNE FERROVIAIRE A ECARTEMENT

STANDARD DAKAR‐TAMBACOUNDA‐KEDOUGOU‐BAMAKO PAR LE SUD ;

4- CONSTRUCTION DE LA LIGNE TAMBACOUNDA‐ MATAM VERS LA MAURITANIE

POUR L’EVACUATION DES PHOSPHATES DE SEMME ;

5- CONSTRUCTION DE LA LIGNE TAMBACOUNDA‐ZIGUINCHOR POUR LE DESENCLAVEMENT DE LA REGION SUD ;

6- CONSTRUCTION DE LA LIGNE FERROVIAIRE THIES‐ SAINT LOUIS ;

7- CONSTRUCTION DE LA LIGNE DU FOUTA : ST LOUIS‐NDIOUM‐MATAM ;

8- CONSTRUCTION DE LA LIGNE DU FERLO : NDIOUM‐BAMBODE‐LAGBAR‐LINGUERE‐DAHRA

TOUBA ;

9- CONSTRUCTION DE LA LIGNE FERROVIAIRE TAMBACOUNDA – BUBA (GUINEE BISSAU) ;

10- CONSUCTION DE LA LIGNE FERROVIAIRE ZIGUINCHOR‐BISSAU.