Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

Le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Me El Hadji Omar Youm est passé le mercredi 04 décembre 2019, à l’hémicycle pour défendre son projet de budget pour l’exercice de sa mission de l’année 2020. Après huit tours d’horloge de débats, avec 87 intervenants, le projet de budget a été finalement voté par la majorité de l’Assemblée nationale. Il s’élève à 295 350 566 500 F Cfa. Comparait à l’année dernière, le budget de 2020 a connu une hausse de plus de 57 milliards de F Cfa en valeur absolue et 23,94% en valeur relative.

L’année 2020 marque le début de l’exécution des budgets programmes au Sénégal. Pour celui du ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, il est réparti en 4 programmes que sont : le programme de développement, gestion et entretien des infrastructures routières et le programme du développement, gestion et entretien du réseau ferroviaire ; il y a aussi le programme de développement et de modernisation des services de transports et enfin le programme concernant le pilotage, la gestion et la coordination administrative.

L’occasion a été saisie par le ministre Omar Youm, pour expliquer ce que le gouvernement est en train de réaliser dans le domaine des infrastructures routières et des services de transport.

Répondant aux détracteurs du Train express régional (Ter) et du Bus rapid transit (Brt), Oumar Youm a dit qu’ils ont été conçus pour répondre à l’inaction qui a coûté 1200 milliards de perte annuelle depuis 1998, à cause des embouteillages. Le ministre annonce que l’exploitation commerciale du Ter est prévue en avril 2020.

Pour sa part, M. Mayacine Camara, secrétaire d’Etat au réseau ferroviaire, a affirmé que ses services sont en train d’élaborer un document de politique ferroviaire. A ce titre, il a indiqué que la relance de la ligne Dakar-Bamako est au cœur du renouveau ferroviaire.