Désolé, vous devez activer Javascript pour visiter ce site.

Ministère des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement

 

«Le pont de Marsassoum sera livré aux populations au plus tard au mois de Décembre 2021». La révélation a été faite par M. Mansour Faye, ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement à la fin de la visite de chantier effectuée le vendredi 9 avril 2021 sur les lieux. Accompagné de son homologue de la culture et de la Communication, non moins Maire de Sédhiou, Abdoulaye Diop, le ministre des Infrastructures a visité le chantier du pont.  Il a expliqué que l’infrastructure de franchissement fait partie du programme de réalisation des 18 autoponts que l’entreprise MATIÈRE S.A.  exécute sur l’étendue du territoire. Et d’ajouter que «le pont de Marsassoum était le maillon manquant pour le désenclavement des régions de Sédhiou et Ziguinchor,  et il est heureux de constater que les travaux avancent à pas de géant».

L’ouvrage enjambe presque tout le fleuve Casamance. Il est achevé à 67%.  Le pont s’étend sur un linéaire de 500 mètres en une fois deux voies avec des trottoirs piétons et des raccordements. Pour la fondation, sur les 13 appuis prévus, les 11 sont déjà achevés. Et d’après le maître d’ouvrage, l’infrastructure sera livrée fin novembre. «Je vous donne un mois de plus pour la livraison de l’ouvrage qui jouera un rôle extrêmement important puisqu’il constituera un trait d’union entre la région de Sédhiou et celle de Ziguinchor » a promis Mansour Faye.

Le Pont de Marsassoum entre dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE) notamment dans sa composante infrastructure avec le programme zéro bac logé à la Direction des routes, visant à éliminer les bacs au Sénégal.